La pompe à chaleur air-eau : un système de chauffage économique et écologique

pompe à chaleur

Publié le : 04 octobre 20227 mins de lecture

Les pompes à chaleur comptent à l’heure actuelle parmi les solutions de chauffage les plus fiables. De nombreux modèles existent et notamment la pompe à chaleur air eau qui séduit de plus en plus de propriétaires de maisons individuelles. Utilisée aussi bien en construction neuve comme à l’occasion de travaux de rénovation, la pompe à chaleur air-eau attire aussi pour son côté économique et écologique. Tout savoir sur cette PAC…

La pompe à chaleur air-eau, qu’est-ce que c’est exactement ?

La pompe à chaleur air-eau (PAC air eau) est un système de chauffage, qui assure à la fois le chauffage mais également la production d’eau chaude de votre logement. La pompe à chaleur air eau a pour but de réchauffer votre intérieur et l’eau destinée à l’usage sanitaire, en captant tout simplement les calories présentes dans votre environnement extérieur. Cet équipement est particulièrement plébiscité pour équiper les maisons neuves mais aussi très prisé en matière de rénovation thermique dans les habitats anciens. La PAC air-eau se compose de deux éléments dissociés :

  • Une unité extérieure (ventilateur + compresseur) installée à l’extérieur de votre logement
  • Un module hydraulique placé à l’intérieur de votre habitat

À noter : une PAC air-eau suffisamment puissante peut aisément, lors de travaux de rénovation, remplacer votre ancienne chaudière et couvrir les besoins de votre foyer. Vous pouvez également installer cet équipement en complément de votre chaudière actuelle pour assurer principalement le chauffage. La chaudière prend alors le relais de la PAC dès lors que la température extérieure est trop basse et ne fournit pas assez de calories à la pompe à chaleur.

Comment fonctionne une PAC air eau ?

Le fonctionnement d’une pompe à chaleur air-eau se décompose en plusieurs étapes qui se déroulent circuit fermé à l’intérieur de la pompe à chaleur, et ce, de la manière suivante :

  • L’unité extérieure puise les calories de chaleur présentes dans l’air extérieur
  • Ces calories sont transportées vers l’unité intérieure au moyen d’un fluide frigorigène qui se comprime et se condense en créant ainsi de la chaleur
  • Cette chaleur est ensuite acheminée vers les sources émettrices de chauffage (radiateurs, planchers chauffants…) ainsi que vos points d’eau chaude sanitaire.

Un système de chauffage économique

La PAC air-eau est considérée comme un système de chauffage économique dans la mesure où elle exploite les calories contenues dans l’air, un environnement à la fois gratuit et renouvelable à 100 %. Les économies d énergie réalisées grâce à l’utilisation d’une PAC air-eau sont fonction du coefficient de performance (COP) de l’appareil. Le COP est un indicateur qui correspond au rendement de l’équipement. Il permet de mesurer la différence entre la chaleur produite par la PAC et l’énergie consommée. Le COP donne ainsi une idée de l’efficacité de la pompe à chaleur. Il représente le nombre de kWh de chaleur produits, pour 1 kWh d’électricité consommée. Un COP de 4 signifie que votre pompe à chaleur consomme 1 kWh d’électricité pour fournir 4 kWh de chaleur. Moins l’écart entre l’air prélevé et la température de chauffe est important, plus l’appareil est performant. En clair, plus le COP est proche de 1 plus votre pompe à chaleur aura un bon rendement et sera rentable. Les économies d’énergie générées par une PAC air-eau dépendent donc du niveau d’ensoleillement de votre région. La température extérieure moyenne d’une région joue ainsi un rôle très important dans l’achat d’une pompe à chaleur. Son rendement sera en effet plus efficace lorsque la température extérieure ne descend pas trop bas. Les économies sont inexistantes dans les zones aux hivers très froids. Le COP d’une pompe à chaleur air-eau se situe en moyenne autour de 3. Une PAC qui affiche un COP de 3.5 a toutes les chances d’être performante et économique.

Quelles économies financières peut-on réaliser avec une PAC air eau ?

Une PAC air/eau est particulièrement rentable car elle permet de générer d’importantes économies d’énergie et de faire baisser vos factures de 1000 € par an environ. Le retour sur investissement est rapide et se ressent la plupart du temps au bout de 6 à 7 ans. Ce qu’il faut savoir : pour que votre PAC air-eau reste économique en évitant de consommer davantage, votre maison doit présenter une bonne isolation. Si tel n’est pas le cas, la PAC fonctionnera toujours, mais elle consommera beaucoup plus. Votre PAC ne sera pas pour autant inefficace mais perdra plutôt en rentabilité.

Un équipement également écologique

La pompe à chaleur air-eau utilise pour fonctionner, comme nous venons de le voir, les calories présentes dans l’air extérieur, une énergie renouvelable à l’infini. Même si la PAC air eau (comme toutes les autres pompes à chaleur), nécessite une alimentation électrique pour fonctionner, elle produit en moyenne 60 % de chaleur grâce à l’air. Au regard de la consommation électrique, la PAC air-eau nécessite en effet de l’électricité en fonction de l’utilisation que l’on fait de cet équipement, de la superficie à chauffer, de la composition du foyer et du niveau d’isolation. La caractéristique écologique de la PAC air-eau permet non seulement de préserver les ressources naturelle de la planète en évitant l’utilisation des énergies fossiles mais intervient également dans la réduction d’émission de gaz à effet de serre. En termes de rejets de CO2 cet appareil peut être considéré comme entièrement neutre. Le bilan carbone d’une PAC équivaut à 49 g de CO2/kWh. On peut dire qu’une PAC air-eau émet 80 à 85% d’émissions de CO2 en moins qu’une chaudière au fioul ou une chaudière à gaz.


Plan du site