batival-renovation

A qui s’adresse la « Prime Rénov » ?

Il fait froid chez vous et votre appartement est une véritable passoire brûlante. Vous souhaitez effectuer des travaux de rénovation énergétique, mais le problème est que vous n’avez pas assez d’argent. La Prime Rénov, cette subvention à la rénovation énergétique, vous permet de financer une partie de vos travaux. Mais qui peuvent bénéficier de cette assistance ?

Qu’est-ce que MaPrime Rénov ?

À l’origine, il y avait le Crédit d’Impôt Transition Energétique ou CITE. Il permet aux propriétaires de soustraire sur leur impôt sur le revenu le coût des améliorations énergétiques de leur résidence principale. En attendant, vous pouvez profiter de l’aide d’Anah. Elle est donnée sous une modalité de ressources pour les travaux énergétiques. La loi de finances fusionne le CITE et l’appui d’Anah en un seul nouveau dispositif qui est MaPrime Rénov. Cette dernière s’adresse en priorité aux ménages à faibles revenus sous la forme d’une allocation versée par l’Anah. La loi prévoit une prolongation des conditions accordées à Prime Rénov. Elle ne sera plus réservée aux familles à faible appointement ou aux propriétaires occupants.

Qui peut bénéficier de MaPrime Rénov ?

Elle s’adresse à tous les propriétaires habitants ou bailleurs qui veulent réaliser des travaux de rénovation énergétique dans une maison qui est la résidence principale. L’aide est affectée aux logis construits il y a 15 ans. Mais les obligations de prime pour le remplacement des chaudières au fioul et l’enlèvement des cuves à fioul concernent toujours les domiciles de plus de 2 ans. De plus, la durée minimale d’appropriation de la maison en résidence principale est de 6 mois à 8 mois par an. En réponse au durcissement des règles de répartition, le délai de travail après avoir perçu l’aide a été allongé à deux ans par rapport. Les ménages à faible revenu qui demandent un acompte pour verser une caution auront donc 1 an pour terminer le travail.

Les travaux financés avec MaPrime Rénov

Les primes peuvent financer des travaux d’isolation comme les murs, fenêtres ou sols, de chauffage, de ventilation ou des audits énergétiques d’appartements en habitat individuel ou collectif. Les travaux doivent être exécutés par une société Reconnue Garant Environnemental. Les familles engagées dans la sortie d’une maison de passoire thermique pourront spéculer d’une prime pouvant aller jusqu’à 1 500 €. Pour l’avoir, il est essentiel de procéder à un diagnostic. Les rénovations élevées en label énergétique B ou A seront éligibles à un bonus bâtiment basse consommation pouvant aller jusqu’à 1 500 €. Des primes aux certificats d’économie d’énergie seront également attribuées.

Quitter la version mobile